Noah NYC

Supreme, le créateur Brendon Babenzien n’hésite pas à confronter le paradoxe d’ancrer sa marque de vêtements décontractés pour femmes dans une démarche anti-vêtements. Le streetwear unisexe haut de gamme de Noah NYC livre des images protestataires de l’économie en passant par des procédés de fabrication transparents et traçables, desquels émanent des vêtements de rue éthiques qui préservent une sensibilité alternative. La conscience sociale de la marque constitue une partie intégrante de son processus de design. Dans une lutte contre la pensée-slogan, Noah NYC verse ses profits à des oeuvres de charité qui viennent en aide aux causes soulevées par les images imprimées sur ses vêtements. En parallèle avec ces efforts honorables, la marque présente une esthétique évocatrice de l’imagerie politiquement chargée du mouvement hardcore new yorkais des années 80, une interprétation raffinée des symboles de la culture skate. Avec leur palette de couleurs douce, les pulls à capuche, les t-shirts et les casquettes faits aux États-Unis sont devenus les pièces à succès de la ligne grâce au développement du caractère non-genré qui a défini l’approche fraîche et honnête des premières collections de Noah NYC.