Resist de 032c: là où la liberté et l’imagination se font des amis pour la vie

La DJ Peggy Gou et la designer de 032c, Maria Koch, parlent le même langage

  • Photographie: Thomas Lohr

On voit rarement deux personnes se rencontrer pour la première fois et tout de suite déborder d’enthousiasme en discutant de tout et n’importe quoi. Peggy Gou et Maria Koch ont prouvé que les coups de foudre d’amitié existent. Après avoir longtemps admiré à distance la DJ sud-coréenne – devenue incontournable sur la scène des boîtes de nuit et des festivals grâce à ses prestations en direct au Berghain à Berlin et à son dernier EP Once –, Koch, une designer chez 032c Apparel, a décidé qu’il était temps pour elles de se rencontrer. En un seul appel, les talents de la directrice artistique ont séduit la DJ. Avec la collection Resist de 032c, une exclusivité SSENSE, une idylle estivale est née.

Gou et Koch sont actives dans des industries qui se chevauchent plus que jamais. Et pour ce qui est de leurs goûts musicaux et vestimentaires – et de ceux qu’elles admirent dans leur domaine respectif –, elles sont pratiquement la même personne. (Gou est plutôt Nike, tandis que Koch préfère Adidas, mais elles vivent bien cette différence.) En tant que fondatrice et directrice artistique de 032c Apparel, Koch a chapeauté le développement de la marque, qui est devenue l’une des lignes de vêtements les plus convoitées des dernières années. De son côté, Gou s’est fait des fans partout dans le monde; surtout depuis que la productrice toujours plus en demande a accepté leur invitation et a commencé à jouer dans les boîtes de nuit et lancé son premier album en 2016.

Le jour où Gou et Koch se sont finalement rencontrées, Eva Kelly de 032c était sur place et a assisté à leur conversation. Elles ont parlé d’animaux, de magouilles en avion et de leur éthique de travail, avant de revêtir des morceaux de la collection la plus romantique de 032c, Resist, pour une séance photo avec le photographe Thomas Lohr.

Peggy Gou (gauche) porte t-shirt 032c, cargos 032c et ceinture 032c. Image précédente : Peggy Gou porte pull à capuche 032c.

Peggy Gou

Maria Koch

Tu as un chien, non?

Toastie. Dans le film A Single Man de Tom Ford, il y a ces fox-terriers à poil lisse. Le personnage incarné par Colin Firth sent l’arrière des oreilles du chien et dit «cette race sent toujours comme le pain grillé». D’où son nom. Elle est incroyablement joyeuse.

Je ne crois pas que je pourrais supporter de laisser un chien seul.

Ça leur brise le cœur.

C’est pour ça qu’on dit que les DJ ne devraient pas avoir de chien.

Tu travailles dans un pays différent pratiquement chaque soir, non? Est-ce que tu aimes ce mode de vie ou aimerais-tu avoir un rythme moins effréné?

Je suis workaholic. Même quand je n’ai rien à faire, je trouve quelque chose. Mon été est très chargé, mais je prendrai quelques mois de congé ensuite, parce que je ne veux pas m’épuiser. Je réalise que je dois avoir assez d’énergie pour tout ce que je veux faire. Que penses-tu de la vitesse à laquelle vous lancez les collections 032c? C’est beaucoup plus rapide que le calendrier du milieu de la mode, qui est déjà rapide.

Ça me convient pour l’instant. Je dirais que nous sortons une nouvelle collection capsule toutes les six semaines environ, et nous lançons un morceau entre deux collections. Resist par exemple, on a pu la produire au moment que je le voulais. Nous n’avons pas à attendre le moment opportun, ce qui est plutôt relaxant. Et cette collection à tout à voir avec la liberté – rejeter l’idée de ce que tu devrais faire, s’abandonner au cours naturel des choses; il y a une forme de poésie et de force dans tout ça. Je me demande, comme que tu es toujours en tournée, quand trouves-tu le temps de travailler en studio?

Le studio est dans ma chambre. Quand je suis à Berlin, je suis littéralement toujours à la maison. Pour moi, prendre des vacances signifie ne pas voyager.

Ça m’impressionne que tu voyages autant. As-tu quelques astuces de voyage?

En Corée, ils ont ces chaussettes de compression vraiment serrées pour la circulation sanguine. Je ne me maquille pas. J’apporte mon brumisateur pour le visage et je bois le plus d’eau possible. C’est difficile de ne pas boire d’alcool durant les longs vols, mais on se sent vraiment moins bien si on boit.

Quand je bois en avion, je veux fumer. J’ai même déjà regardé un tutoriel pour apprendre comment fumer dans un avion.

Il faut souffler la fumée en même temps que tu tires la chasse d’eau des toilettes.

[Rire] Il faut vouloir! Donc, avant de déménager à Berlin, tu travaillais pour un magazine de mode à Londres, si je ne me trompe pas. Penses-tu que tu reviendras à la mode d’une manière ou d’une autre un jour?

Quand je suis déménagée à Berlin, je voulais être prise au sérieux dans l’univers de la musique, j’ai essayé d’arrêter de bien m’habiller. Je portais des t-shirts noirs ou blancs quand je faisais des sets de DJ, puis après je me suis dit : «Ça suffit, je veux bien paraître». Je lance bientôt une marque, et je fais des collaborations. Je travaille à temps plein comme DJ, mais je ne me vois pas comme une DJ.

Comment décrirais-tu ton métier? Artiste?

Peggy Gou porte t-shirt 032c.

Peggy Gou porte t-shirt 032c.

Je ne connais pas de mot spécifique pour décrire mon travail, mais tant que je suis vivante, je veux être capable de faire le plus de choses possibles.

Je pense la même chose de ce que je fais chez 032c – un magazine, des vêtements, des expositions et des soirées. Je ne pourrais pas le résumer en un mot.

En Corée, nous croyons qu’on ne doit pas parler une seule langue. C’est pareil pour le travail. Notre génération ne peut se contenter d’être bon à une seule chose.

Les gens ne sont pas experts d’une chose en particulier, mais ils deviennent experts à exprimer différents courants. Pour exprimer ce qu’ils considèrent comme important, pertinent et beau. Ça peut être par une chanson, un remix, un pull ou un éditorial percutant dans un magazine.

Y a-t-il une collaboration de rêve dont tu aimerais faire partie?

Pour moi, ç’a toujours été Aaliyah.

Ça me donne des frissons d’y penser. Je suis aussi une grande fan. Ma collaboration de rêve en tant que musicienne serait avec Elton John. Je ferais la musique sur laquelle il chanterait. Je travaille pour que ce rêve devienne réalité.

Si je faisais de la musique, je rêverais de travailler avec Aretha Franklin. Et en art, j’aimerais que ce soit avec Sterling Ruby ou Anne Imhoff.

Peggy Gou porte pull 032c.

Peggy Gou porte pull 032c.

Est-ce que 032c pourrait faire quelque chose comme du design intérieur?

J’aimerais vraiment faire le design d’hôtels. J’ai toujours une raison de me plaindre dans les hôtels. Pourquoi remplacer le putain de savon chaque matin? Je suis trop écolo pour ça.

Nous avons ce point en commun. Je logerai dans ton hôtel, alors.

Mais avant l’hôtel, on fera des vêtements pour chien.

Peggy Gou (gauche) porte t-shirt 032c, cargos 032c et ceinture 032c.

  • Photographie: Thomas Lohr
  • Stylisme: Marc Goehring
  • Modèle: Peggy Gou
  • Coiffure: Dusan Petrovic
  • Maquillage: Natalie Franz @ Nina Klein Artist Management
  • modératrice: Eva Kelley